habiter avec un handicap

mandat d'étude parallèle, 2018 - lauréat - réalisation 2020 - 2021

vivre avec trouble neurologique, c’est notamment être moins mobile, plus sédentaire et dépendant de la qualité et du confort de la maison pour son bien-être. disposer d’un logement lumineux, accueillant et offrant diversité spatiale et sécurité est primordial.

la parcelle est couronnée d’arbres majestueux du jardin existant. le projet tire avantage de cette situation : par opposition à un bâtiment profond avec distribution centrale et borgne, ici, quatre « maisons » se groupent pour générer un espace de distribution ouvert sur les arbres. 

les « maisons » sont formées de dalles en béton armé, soutenues par des piliers. les appartements s’y installent, tels des nids, avec des matériaux légers, naturels et assemblés à sec. chambre et bain, disposés sur la diagonale, modulent l’espace jour : salle à manger et salon. de généreuses baies vitrées ouvrent les appartements sur l’extérieur et captent la lumière tamisée par les arbres. galerie à rideau et tablette en bois équipent les baies qui deviennent objets tridimensionnels que les habitants pourront s’approprier. 

nous proposons une construction au standard passif (meilleur confort thermique) et quasi autonome en énergie.

certifié minergie-p VD-208-P