concours 1990 - avec richard mostert

école primaire - salenstein

salenstein, jadis lieu de séjour de napoléon au bord du lac de constance inférieur en thurgovie, est une commune en expansion. pour remplacer la vieille école au "hofplatz", un concours de projet fut organisé sur un terrain en péripherie sud du village. le projet tente de réorganiser l'ensemble du territoire et dépasse le cadre du programme fonctionnel. il tient compte de la situation en bord de village et focalise celle-ci par différentes interventions. les mouvements horizontaux et verticaux concordent. l'ensemble est souligné par une allée d'arbres qui longe la limite de la zone de construction du village jusqu'a l'école. l'espace bâti est confiné. par l'intégration de la topographie et la disposition des bâtiments, le préau central devient élément spatial. l'école reflète ce thême de la transition. tourné vers la place, derrière une peau transparente, se trouve l'espace de mouvement (circulation), accentué par le volume intercalé de la bibliothèque. les espaces d'enseignement sont derrière un corps mural médian. les volumes des classes, détaches du sol et jouissant d'un éclairage bidirectionnel sont orientés vers l'étendue des champs. ainsi s'établit le dialogue entre structure bâtie et nature à l'endroit de transition entre village et paysage, sans recours au formalisme "campagnard".